Les apprenties réalisatrices du projet micro-trottoir sur les discriminations s’attaquent au montage.

Cela fait maintenant plusieurs semaines que ces cinq habitantes du quartier du buisson Saint-Louis accompagnées par l’AJAM se sont engagées dans le projet micro-trottoir sur les discriminations avec Colombbus.

Cet atelier « jeunes et citoyens » a débuté en novembre par une phase de recherche et d’information sur le sujet des discriminations. Les filles ont d’abord fait des recherches sur internet avant de rencontrer Dorothée BOURMAUD, greffière coordinatrice de la Maison de la Justice et du Droit de Paris Nord Est. Cette rencontre leur a permis d’affiner leur connaissance du sujet et de définir les questions traitées dans le film.

Une fois les questions choisies et le rôle de chacune défini, le groupe s’est rendu place de la République pour effectuer le tournage encadré par Sillas SAMBA, monteur professionnel collaborateur de Colombbus. Malgré la pluie, les filles ont réussi à interviewer une dizaine de personnes.

Ce mercredi elles ont commencé à travailler sur le montage de ces interviews sur le logiciel professionnel Adobe Premiere Pro. Plusieurs séances sont nécéssaires pour finir le tournage et le montage.

Ce projet pluri-acteurs porté par Colombbus avec l’AJAM en collaboration avec l’Atelier Santé Ville, la Maison de la Justice et du Droit et l’EDL est inscrit dans la démarche collective locale de lutte contre les discriminations.

L’atelier est soutenu par la Mairie de Paris.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *