Ce mardi 10 Mars, les apprenties réalisatrices du micro-trottoir sur les discriminations sont venues présenter leur film à l’occasion de la Journée des Droits des Femmes organisée par les acteurs du 10arrondissement de Paris.

Ce micro-trottoir qui aborde la question des femmes et également le sujet des discriminations au sens large a permis d’ouvrir un dialogue intéressant entre les filles et les participants de cette journée.

Les spectateurs ont souligné unanimement la qualité de la vidéo et la pertinence des questions posées. Ils ont également mis en avant l’implication citoyenne de ces apprenties reporters : un moment valorisant pour ces jeunes filles qui ont elles aussi donné leur témoignage sur cette expérience.

Aminata : « Le projet discrimination m’a beaucoup apporté au niveau de la compréhension du mot discriminer. Le travail sur le micro-trottoir m’a permis de me familiariser avec l’outil informatique. »

Léa : « Le micro-trottoir m’a permis d’approfondir mes compétences dans le domaine du montage vidéo. J’ai aussi amélioré mon rapport à l’autre : communication, écoute, dialogue. »

Christelle : « Pour moi la discrimination est un mot péjoratif, le micro-trottoir m’a permis de connaître les avis des différentes personnes que nous avons interviewées. »

Mamba : « Le projet discrimination m’a appris à tolérer chaque personne. Je trouve qu’on peut rire de quelque chose ou de quelqu’un mais a un moment, la liberté d’expression a ses limites et cela devient discriminant. »

Elodie : « Ce projet m’a permis d’acquérir une meilleure notion de la communication avec les gens et j’ai appris beaucoup de choses sur la discrimination. »

Prochaine diffusion le 1er avril pour la journée de lutte contre les discriminations à la Mairie du 10!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *