Il y a 10 mois maintenant, 14 salariés rejoignaient l’agence web sociale et solidaire 10mentionWeb ! Embauchés en tant qu’intégrateurs web, ils ont été formés à ce métier, encadrés par des professionnels. Au cours de cette aventure, ils ont créé des sites internet et des applications numériques pour des clients engagés et responsables. Le 22 décembre, à l’occasion de la soirée de clôture, les salariés sont revenus sur cette expérience.

 

Benoit Prady, directeur de Colombbus, a ouvert le bal en évoquant l’évolution de 10mentionWeb, que ce soit par l’ouverture de nouveaux chantiers, récemment à Fontenay aux Roses et prochainement au sein de l’ENSIIE d’Évry, que par le niveau technique atteint par les salariés au cours de ces 10 mois. Il a également rappelé l’important et précieux soutien de la Grande École du Numérique ainsi que l’engagement d’Accenture par le biais du mécénat de compétences qui a permis d’essaimer 10mentionWeb.

 

Chacun leur tour, les salariés ont ensuite présenté leurs productions et leur parcours. Site des Conseils de Quartier du 10e arrondissement, challenge du web social et solidaire, Tintamarre, refonte des sites de Colombbus et 10mentionWeb sont autant de projets dans lesquels l’ensemble de l’équipe d’intégrateurs s’est investi pleinement.

 

À travers une vidéo tournée dans l’entreprise Salezeo/Visiblee, Raphaël et Sandrien ont partagé leur expérience de développeur en immersion dans cette structure. Les directeurs techniques et financiers ont témoigné de l’investissement et du professionnalisme dont ont fait preuve les salariés de 10mentionWeb au cours de ce stage.

 

Plusieurs représentants de la Grande École du Numérique étaient présents et nous ont confié leur satisfaction de voir les résultats concrets du chantier d’insertion labellisé fin 2015.

 

Après leur parcours chez 10mentionWeb, nombreux sont ceux qui poursuivent leur parcours dans les métiers du numérique. Plusieurs intègrent la formation WebForce 3 pour consolider leurs acquis et accroitre leurs compétences, d’autres entrent sur le marché du travail dont un, embauché dans une entreprise de jeux vidéo en Californie après un mois de stage, certains se destinent aux métiers du graphisme ou de l’audiovisuel et choisissent une formation dans ces domaines.

 

La soirée s’est achevée autour d’un buffet préparé par Mam’Ayoka, une structure de l’économie sociale et solidaire. Un moment convivial pour terminer cette aventure humaine et … numérique !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *